Pour cette soirée inédite consacrée aux cognacs,

nous avons accueilli Benjamin Baker, l’infatigable prêcheur de la maison Grosperrin, créée en 1992. C’est Jean Grosperrin, “courtier et négociant de campagne”, qui après de nombreuses décennies à tisser des liens entre les vignerons et les maisons de négoce, a eu accès à des cognacs oubliés et sous-estimés. Il se consacre aujourd’hui à la sélection et à l’élevage de cognacs rares, anciens et millésimés. Au fil des années, les cognacs de Collection Grosperrin sont devenus synonymes d’exigence et de qualité auprès des amateurs les plus avertis dans le monde. Sous la baguette de Benjamin Baker, nous avons fait un passionnant voyage dans le temps en dégustant les pépites :
• Le Roch, VSOP
• 2003 Grande Champagne
• 1992 Fin Bois
• 1988 Grande Champagne
• 1975 Fin Bois
• 1968 Fin Bois
• et pour finir, l’unique Borderies 1928 !
Sous-estimé et finalement méconnu (voire tombé dans l’oubli), le cognac est un spiritueux d’une grande finesse qui mérite une (re)découverte. A prix doux, qui plus est…

[30 novembre 2017]

Partagez sans modération…