Sélectionner une page

Vigneron passionné et passionnant…

Ancien marin-pêcheur, Daniel Alibrand s’est rangé des bateaux pour se lancer dans le vin, son autre passion. Et c’est à Langon, dans le Sauternais, qu’il a posé ses gaules en 2005, en créant son domaine sur sept hectares de vignes. Depuis, Daniel fait souffler un vent nouveau sur l’appellation, bousculant le train-train séculaire de ses belles endormies de voisines. Tantôt poil à gratter, tantôt donneur d’alerte, Daniel a souvent le verbe haut et assène des idées bien arrêtées… mais tellement pleines de bon sens. D’abord bien connaître son environnement et l’écosystème qui se développe dans et autour de ses vignes. Puis travailler en bio car il tient d’abord à sa santé et à celle de ses consommateurs. Maîtriser son métier de vigneron et le fameux Botrytis cinerea (champignon magique qui transforme les raisins trop mûrs en délicieux nectars), acquérir des compétences en gestion et garder les yeux ouverts sur le monde.
Nous avons donc dégusté les vins du domaine – sur plusieurs millésimes – qui produit exclusivement des blancs. Les secs tout d’abord, avec Définition (assemblage de sémillon et sauvignon) qui ravit les amateurs de fraîcheur et de vivacité. Son alter ego Déclinaison, un pur sémillon plus fruité mais toujours aussi tendu. Place ensuite aux liquoreux avec les Sauternes d’une belle allonge et au potentiel de garde… encore inconnu. Mention spéciale à la cuvée Esquisse, une “expérience” qu’a tentée Daniel Alibrand. Il s’agit d’un liquoreux d’élevage court (hors des sentiers battus pour le coup), aux notes de fruits frais (ananas) affirmées, par opposition aux fruits confis des traditionnels Sauternes.
Comment dit LaRVF au sujet des fins breuvages du Domaine de l’Alliance ? “Des vins magistralement accomplis, qui défient bien des grands crus” (). Bien vu.
 

[26 octobre 2018]

Partagez sans modération…