Sélectionner une page

Pour être dans la tonalité de l’été,

nous avons fait un focus sur une distillerie antillaise pour laquelle nous avons eu un véritable coup de cœur : Longueteau en Guadeloupe.
Nous sommes à la fin du XIXe siècle et le marquis de Sainte-Marie, malheureux au jeu, est contraint de vendre le Domaine du Marquisat où se trouve une sucrerie. Henri Longueteau, le nouveau propriétaire, construit en 1895 une distillerie afin d’élaborer le « rhum z’habitant », un rhum agricole de grande qualité élaboré à partir du jus des cannes à sucre du domaine.
L’exploitation est transmise de génération en génération et les investissements et progrès technologiques permettent une augmentation considérable de la production, allant jusqu’à 600 litres de rhum à l’heure.
Pour accomplir un tour quasi exhaustif de la plus ancienne distillerie de Guadeloupe, nous avons dégusté 6 rhums (3 blancs et 3 ambrés) :
• Rhum blanc 62°, médaille d’or au Concours Agricole de Paris en 2018. Une explosion de parfums pour l’un des plus forts degrés autorisés à la vente.
• Rhum blanc – Sélection Parcellaire Canne Rouge N°1, 55°. Un caractère puissant sur des notes d’agrumes et d’anis étoilé et une finale entre menthe et poivre gris.
• Rhum blanc Sélection Parcellaire Canne Bleue N°4, 55° exhale une puissance aromatique hors du commun, sur des notes de citron et de pamplemousse, avec une pointe iodée.
• Rhum très vieux VS, issu des meilleures cannes du domaine. Provenant d’un assemblage de rhums agricoles âgés de plus de trois ans, ce Longueteau a vieilli en fûts de chêne ayant précédemment contenu du cognac.
• Rhum très vieux VSOP, composé de rhums de 6 ans à 8 ans d’âge,cet assemblage est marqué par des notes de banane et de fruits mûrs.
Longueteau Grande Réserve 2004 : les cannes à sucre ont aussi leurs millésimes ! Voici le premier opus d’une série isolée pour ses qualités gustatives exceptionnelles. On retrouve des notes fruitées (prune, mirabelle, pruneau) accompagnées de douces saveurs florales (violette et rose) pour un équilibre remarquable.
C’est bien sûr ce Grande Réserve 2004 qui a emporté l’adhésion des convives. Du côté des blancs, si la canne bleue apporte plus de finesse, le 62° a trouvé ses amateurs;

[18 mai 2018]

Partagez sans modération…