De retour d’un voyage initiatique sur l’île d’Islay en Écosse, berceau des whiskies tourbés, nous avons proposé une dégustation inédite accompagnée d’un récit de voyage. Au lieu de nous rendre sur les sites très prisés des touristes, nous avons préféré visiter les distilleries plus confidentielles Bunnahabhain, Bruichladdich et Kilchoman, d’où nous avons ramené des whiskies non importés en France et vendus exclusivement sur Islay.
Nous avons savouré ensemble :
Kilchoman : sherry cask, 8 ans, small bach, 46 %.
• Port Charlotte : scottish Barley, heavily Peated, 50 %.
• Bunnahabhain : moine Marsala, 13 ans, single cask (564 blt), 56.6 %.
• Kilchoman : finish en fût de Sauternes, 6 ans, single cask (2012 btl), 58 %.
• Bowmore 2002, 12 ans, single cask (362 btl), 50 %, Old Malt Cask de l’embouteilleur Hunter Laing.

Difficile de dégager un favori parmi ces remarquables breuvages mais les whiskies vieillis en fûts de vins (Marsala et Sauternes) ont apporté cette pointe de douceur souvent bénéfique au feu nourri de la tourbe, surtout sur ces whiskies peu réduits.

[ 20 avril 2018 ]